Mamyveline's blog

Les publicités que vous voyez sur ce blog sont indépendantes de ma volonté. Si, tout comme moi, elles vous dérangent, naviguez avec  le module Adblock, vous ne devriez plus les voir.
Bonne lecture !

Posté par mamiline à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 octobre 2018

Petits sujets en laine.

J'ai découvert en promenant sur internet une petite activité très ludique à faire par des tricoteuses.

Il nous reste toujours des fins de pelotes dont on ne sait que faire. Il est alors très possible de les utiliser pour faire des petits jouets qui se font très rapidement et de façon fort simple.

Il y a déjà les petits personnages trouvés chez Marcelle
 http://le-tricot-de-marcelle.skyrock.com/3211574427-ROSES-ET-PETITS-BONHOMMES-AU-TRICOT.html

 et  ici  :  https://halifaxcharityknitters.wordpress.com/2012/04/14/iwk-health-centre-looking-for-comfort-dolls-and-teddy-bears/.

En voici quelques exemples :

Personnages 1

J'explique dans mon blog de tricot : http://mamilinetricote.canalblog.com/archives/2018/08/16/36633019.html comment les faire dans une taille légèrement plus grande.

Mais il y a aussi les petits ours que j'adore. Le modèle est donné également par :  https://halifaxcharityknitters.wordpress.com/2012/04/14/iwk-health-centre-looking-for-comfort-dolls-and-teddy-bears/

De même que pour les petits personnages, j'ai fait les oursons dans la taille d'origine, mais aussi dans une taille un peu plus grande. Contrairement aux petis bonshommes que je préfère dans la taille la plus petite, pour les ours, je les aime bien dans la version la plus grande.

C'est ici http://mamilinetricote.canalblog.com/archives/2018/02/15/36145094.html que j'indique comment les tricoter dans les deux tailles. Mais aussi comment leur faire des petits chapeaux et des écharpes.

L'an passé pour un marché de Noël dont les bénéfices sont destinés àdes enfants hospitalisés j'avais préparé quelques poupées, cette année, pour le même marché j'ai tricoté quelques ours.

Les voici :
  oursons pour Sylvie

Il s'agit de petits jouets destinés à des enfants, absolument pas de doudou pour les bébés.

Toujours chez halifaxcharityknitters.wordpress.com  j'ai vu qu'il est possible de faire des petites marionnettes de doigt, dont le but est de distraire les enfants pendant les soins peu agréables qu'ils subissent parfois. Très séduite par l'idée, je me suis lancée dans la fabrication de quelques mini-maronnettes. Je me suis vite découragée quand j'ai compris qu'en réalité il en faudrait beaucoup pour faire face aux quantités nécessaires. Regardez donc :

https://halifaxcharityknitters.wordpress.com/2012/03/09/finger-puppets-on-the-news/

 

Je vous montre malgré tout ma maigre production.

minimarionnettes

J'ai montré ces prototypes à des enfants de 9/10 ans. Ils ont beaucoup aimé et ont immédiatement joué avec. Il suffit de les laisser décider à quoi ressemble le spécimen en question et leur imagination n'a plus de limite. N'est-ce pas une jolie manière de détourner un peu leur attention du soin qui leur est prodigué ? 

Alors, si vous connaissez des associations qui seraient intéressées... à vos aiguilles.

Posté par mamiline à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 octobre 2018

Quelles pommes pour faire la gelée ?

Aujourd'hui je tente à nouveau une petite gelée de pommes faite avec les épluchures des pommes qui m'ont servi pour faire une compote et un crumble.

Je voudrais répertorier ici les pommes avec lesquelles je réussi à faire une belle gelée.

Dans le passé j'ai fait de la gelée avec des reine de reinette. Je sais que la pomme de bon père est idéale.

 En ce moment je tente une gelée faite avec uniquement la peau, les pépins et le trognon de quelques calville et claque-pépins. Je rappelle que je dois cette recette à Cuisine-campagne.com

crumble2

 

 

Mon essai contenait des calville mais aussi des claque-pépins. Selon moi les calville sont des pommes à gelée, mais il n'est pas certain que les claque-pépins conviennent. Le résultalet n'a pas été au rendez-vous.

Je n'ai probablement pas laissé le jus réduire assez, ce n'est qu'une hypothèse, à moins que la temparature de 106° n'ait pas été véritablement atteinte. Je vais tenter à nouveau... parce que j'ai l'intention de faire des pâtes de fruit, ce qui signifie beaucoup d'épluchures. Cependant, le goût étant bien présent ça m'ennuyait de devoir me contenter d'un sirop à base de pommes. La nuit portant conseil, ce matin je me suis réveillée avec l'envie de tenter de sauver mes quatre pots en leur ajoutant de la pectine. Ce que j'ai fait, et je suis ravie car j'ai obtenu une véritable gelée.

Je vous l'accorde ni les pommes, ni moi, ne pouvons nous en attribuer le mérite, il revient à la pectine. Cependant je suis heureuse de ma fabrication, et je pense récidiver car obtenir une gelée de cette façon, c'est tellement simple qu'il est vraiment dommage de se priver d'un mets digne d'un traité de gastronomie normande.

 Le 11 octobre 2018.
Rester avec des doutes, voire sur un échec ne me ressemble pas beaucoup quand j'ai la possibilité de réitérer. 

J'ai relu ce que j'avais écrit sur les gelées de pomme faites avec les épluchures et un petit quelque chose a retenu toute mon attention. J'avais précisé que j'avais scrupuleusement suivi toutes les étapes de la recette donnée par Cuisine campagne.
Il faut bien avouer que cette fois j'avais procédé assez approximativement, et surtout je me suis trompée sur la température exigée pour s'assurer la réussite parfaite. 

Comme prévu j'ai fabriqué des pâtes de fruits, conservé toutes les épluchures et récidivé mais cette fois en vérifiant bien que la température s'élève à 106° et en poursuivant la cuisson pendant 20/25 minutes. Et là : roulement de tambour la gelée se fait sans aucun ajout. J'adore. Donc, les gelées EXIGENT une cuisson à 106° et pi c'est tout.

Posté par mamiline à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mai 2018

Fête des mères.

IMG_6862

Une vraie surprise : ce matin, au saut du lit, devant mon bol du petit-déjeuner, j'ai trouvé ce joli bouquet de roses et de pivoines. 

 Pur insant de bonheur.

Posté par mamiline à 11:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2018

2018 vs 1969

deux mariages

Posté par mamiline à 23:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 avril 2018

L'histoire de la puce savante.


Un savant dresse un puce 
Il lui demande de sauter et elle saute 
Il lui coupe les pattes 
Il lui demande de sauter 
Elle saute pas 
Dans son rapport il a marqué 
Quand ont coupe les pattes d'une puce elle devient sourde

Posté par mamiline à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 avril 2018

Le moulin près de chez nous.

Depuis longtemps je voulais rendre visite au "Moulin de Thibo et Caro". 

 

Hier je m'y suis enfin rendue. Un véritable moment de bonheur parce que le bonheur c'est simple comme une visite à la ferme.

 

Je confirme le sourire et la gentillesse de Caroline, disponible et de très bon conseil. La farine est bio. Que demander de plus ? Le moulin est à deux pas de chez nous, mais pourquoi diable ne l'avons-nous pas découvert plus vite ? Peut-être le plus positif de notre partie de campagne c'est que je ressors de cet endroit le cœur joyeux. Janispaul qui m'accompagnait est tout comme moi, enchanté de ce qu'il y a vu. 

 

Thibo et Caro font tout du semis jusqu'au pain que je n'ai pas encore goûté mais ça ne saurait tarder. J'ai acheté de la farine (bio) semi-complète et j'ai fait mon premier pain avec cette farine : testé et approuvé.

Le plus fantastique dans l'histoire, ou tout au moins le plus étonnant quand je vous disais que Caroline est très disponible, j'étais loin de me douter à quel point ! En effet, je voulais acheter une farine complète, malheureusement la jeune fermière m'explique qu'elle n'en a pas, qu'elle a vendu tout ce qu'elle avait parce que ce n'est pas la demande la plus fréquente pour elle. Tout en s'excusant de ne pas pouvoir en fabriquer, là, tout de suite, parce que Thibo a profité du soleil pour travailler dans ses champs, elle m'assure qu'elle va lui demander, et si je veux bien lui donner un numéro de téléphone elle me prévient dès que ce sera fait. Je m'attends à recevoir un appel de sa part dans la semaine. Mais non ! moins de vingt-quatre heures après notre visite je reçois un message m'informant que ma "commande" est prête. Vous rendez-vous compte : faire juste un kilo de farine complète pour moi toute seule. Il n'y a pas de la magie dans cette histoire ? Si ! 

https://www.facebook.com/so14tellementCalvados/videos/1641769435915900/?t=13

Posté par mamiline à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 avril 2018

Original et sympa un magasin axé sur le paléolithique.

Posté par mamiline à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2018

Ma pensée du jour (à moi que j'ai).

Sans titre 1



Tu découvres la souffrance animale et tu essaies de faire partager ce que tu découvres : on te dénigre ;
 
Tu découvres que ton alimentation pourrait être meilleure pour ta santé et tu diffuses des messages pour donner tes informations : tu déranges ;
 
Tu t'intéresses à la politique et tu dévoiles certains programmes méconnus des candidats : tu saoules ;
 
Tu te lances dans des apprentissages méconnus du grand public : on te marginalise ;
 
Tu dévoiles ta spiritualité : tu fatigues ;
 
Et moi je croyais qu'on avait acquis la liberté de pensée, et la liberté d'expression. Je vois qu'on a surtout acquis le droit de se taire.

Posté par mamiline à 08:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2018

Blanquette de crevettes roses.

Il y a deux jours j'opposai les fécuents aux légumes verts dans leur capacité à nous rassasier.

Aujourd'hui je me suis lancée dans la réalisation d'une recette que je trouvais bien tentante : la blanquette de crevettes roses.

Sans titre 1

Pardonnez la présentation, j'ai fait très très vite et je n'ai pas du tout soigné la coupe des légumes.

Ingrédients que j'ai utilisé pour commettre cette recette :

- 450 g de grosses crevettes roses cuites
- 600 grammes de carottes
- 270 grammes de tomates
- 200 grammes de champignon de Paris frais
-  20 cl de crème fraîche
- 1jus de citron
- 1 bouquet garni, 1 oignon,  2 gousses d'ail, 1 cube de bouillon et 500 ml d'eau pour faire le fumet de crevettes.
À noter que cette recette prévoit 1 cuillère à soupe de maïzena pour lier la sauce. Je n'ajoute jamais rien pour obtenir une belle liaison, mais à chacun de faire selon ses goûts et ses envies, n'est-ce dpas ?
 
Proposée, en plat principal, pour environ 3 personnes, je n'aurai jamais réussi à "engloutir"  l'équivalent d'une part entière. J'ai mangé un avocat en début de repas, et je suis sortie de table, repue. Comment aurais-je pu ajouter le moindre féculent à mon assiette  En même temps, la quantité de légumes est somme toute impressionnante, j'en conviens.
Je précise que je ne suis pas opposée aux féculents, non pas du tout. Simplement, je ne comprends pas la nécssité "absolue" d'ajouter des féculents à tous les repas, et puisqu'il y a peu de temps j'ai écrit sur ce blog à ce sujet, j'ai eu envie de vous partager mon déjeuner du jour.
Les seuls arguments , selon moi, qui plaident en faveur des féculents à tous les déjeuners, concernent les familles qui doivent nourrir des adolescents.
D'une part avec des adolescents à nourrir dans une famille il est assez difficile de les caler sans les fichus féculents.
D'autre part, compte tenu de la quantité de légumes qu'il faudrait préparer  au quotidien pour les rassasier,  le prix de revient du repas deviendrait vite insupportabe pour les familles, sans compter le temps de préparation des repas qui serait certainement beaucoup trop lourd dans nos modes de vie actuels.

Posté par mamiline à 14:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 mars 2018

Féculents.

Sans titre 3

 

Depuis quelques temps je remarque que lorsque dans ma famille nous conosmmons des légumes dits verts, nous sortons de table très vite rassasiés. Il faut dire que chez nous la quantité de légumes est somme toute importante, entre 150 et 200 grammes par personne.

Sans titre 1

À contrario, si je propose des féculents, qu'il s'agisse de pâtes, de semoules, de riz,  de pain, de légumineuses, c'est affreux, les quantités ingérées semblent sans limite. 

Sans titre 2

Je lis un peu partout : mangez des féculents parce qu'ils  favorisent la sensation de satiété (on mange moins puisque l'on n'a plus faim, plus rapidement). Pas chez nous ! 

Par contre,  selon fourchette-et-bikini.fr  : 
"les pommes de terre relaxent nous filent la patate quand on en mange, puisque synonyme d'aliments plaisir, elles stimulent la production d'endorphine, la molécule du bonheur, dans le cerveau".

Ce doit être ça ! c'est très certainement la production d'endorphine qui est en cause, relaxation et sensation de bonheur font qu'ion ne sait plus arrêter notre consommation et que nous ne ressentons plus la satiété, parce que franchement, la sacro-sainte sensation de satiété par les fécuents je me demande quand elle arrive.

Posté par mamiline à 14:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2018

Les VLOG

Je découvre l'univers des vlogueurs et vlogueuses.

Je ne connaissais pas, et je tombe des nues. Des familles mettent leur vie en scène dans des vidéos.

Bien évidemment je n'ai pas fait le tour de la vlogosphère, les vidéos que j'ai vues m'ont totalement déprimée.

Imaginez des vidéos hyper mal faites, totalement inintéressantes. Les gens se filment pour nous expliquer qu'ils font le ménage de la chambre, de la cuisine... et vous les regardez faire le ménage, le repassage, mettre le linge dans la machine à laver, sortir le linge de la dite machine à laver pour le transférer dans le sèche-linge.

On vous signale que  l'un fait sa douche pendant que l'autre fait du rangement de placard, puis on vous montre les beaux tiroirs biens rangés. Ensuite le must : les HAUL COURSES. Traduisez par grand déballage des achats, le plus souvent de nourriture pour le mois, la quinzaine ou la semaine selon les habitudes de chacun. Vous suivez la famille dans les magasins. Instructif bien sûr, ainsi  vous pouvez vous promener chez INT CAR LID COR etc... Super ! on ne connaissait pas. Arrivés à la maison on vous détaille tout ce qu'on a acheté et on vous montre le ticket de caissse. Magnifique ! C'est vide, creux et il y a des gens qui s'abonnent à ce genre de niaiserie.

De plus vous aurez droit aux frimousses binettes de leurs rejetons qui ne sont bien souvent pas très supportables quand ils n'ont pas le museau tartiné par la nourriture en provenance directe de la grosse industrie agro-alimentaire, c'est parfois trise à mourrir... de rire.

Je crois rêver. Entre ces gens qui doivent penser que leur train train quotidien est passionnant, et ceux qui passent leur temps à regarder la vie quotidienne de leurs semblables, je me demande qui sont les plus crétins.

 Si vous voulez vous faire une idée de ce que sont ces navets, en voici un exemple :

Alors cette vlogueuse n'est pas triste avec ses zarico ver et son petittachi.... elle a au moins le mérite de me faire pouffer.

Autre exemple de HAUL

 

Inutile de vous dire que j'en ai fait une indigestion cet après-midi, histoire de savoir vraiment de quoi il s'agit, et je n'y reviendrai pas.

Posté par mamiline à 17:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 janvier 2018

Les enfants et les légumes.

En ce moment, c'est plutôt légumineuses, partant du principe que légumineuses c'est meilleur que pasta à tous les repas.

Sans titre 1

Mercredi j'ai proposé les flageolets. Sachant que c'est vert, je savais que je risquais les blocages psychologiques. En fait, non. Il semblerait qu'ils ne connaissaient pas ce fameux haricot sec. 

Verdict :

"Avec du beurre, c'est comme des nouilles très tendres".

Et voilà, une nouvelle barrière levée. Demain soir, j'ai l'intention d'essayer les pommes de terre en robe des champs. Les patates, ils connaissent, mais la présentatin "robe de chambre"
                                                                       rire 04 

risque de les étonner et pourtant je trouve que c'est intéressant.

Le 13 février 2018.
 Je m'aperçois que je n'ai pas donné de nouvelles de mes patates en robe des champs : les enfants ont apprécié alors qu'ils avaient un à-priori sur les pommes de terre cuites avec la peau. J'ai fait l'épuchage desdites patates, ce qui n'est pas le but normalement. Mais il ne faut pas tout vouloir d'un coup, ils ont vu comment ça se passe. Ils  ont bien aimé, la prochaine fois, ils les éplucheront eux-mêmes (enfin j'espère).

Concernant les flageolets, selon le site http://www.infocalories.fr/calories/calories-flageolets.php :

100g de Flageolets vous apportent :

  • Calories : 84 Kcal

  • 4g de protéines

  • 17g de glucides

  • 1g de lipides

     

    Le flageolet, également appelé fayot, est issu de la même famille que les haricots secs. Il s’agit d’une variété de haricot blanc récolté avant maturité, d’où sa couleur verte. Si certains les classent parmi les légumes, d’autres au contraire les rangent parmi les féculents. Car, comme eux, il est essentiellement constitué de glucides complexes. Ceux-ci sont, en grande majorité, constitués d’amidon (10 g) et de fibres alimentaires (7 g), ce qui leur donne un Index Glycémique bas. Cela fait du flageolet un allié pour le transit intestinal et une aide pour se sentir rassasié rapidement. De plus, son apport en protéines, 4 g pour 100 g en fait un précieux ami pour les végétariens. Au final, les flageolets restent peu caloriques puisqu’ils n’apportent que 84 calories pour 100 g.

    Flageolets et flatulences

    Les flageolets sont souvent peu consommés car ils ont la réputation de provoquer des ballonnements et des flatulences. Et, malheureusement, ce n’est pas un mythe. Car, comme ils sont composés de sucres complexes, dont des oligosaccharides, leur dégradation par les bactéries intestinales conduit à une fermentation, accompagnée de gaz et autres désagréments intestinaux. Néanmoins, pour réduire cet effet, il suffirait de vider l’eau de cuisson et de la remplacer par de l’eau claire. 

Posté par mamiline à 14:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2018

Trois ans déjà.

Mon dernier message de ma catégorie "perdre du poids" aura trois ans dans quelques mois.

Que s'est-il passé depuis ? J'ai abandonné la bagarre suite à des difficultés d'ordre familial qui  ont monopolisé toute mon attention. Mais... pour autant je n'ai en rien augmenté mes doses de médicaments.

Lorsque je relis mon message  du  5 janvier 2015 je m'aperçois que je n'ai pas tenu ma résolution pour 2015, à savoir"Je veux, pendant tout un mois, tester une ligne de conduite irréprochable pour voir si je vais savoir tenir le cap". Certes j'ai lâché prise, mais comme je suis de nature obstinée je peux dire que petit à petit j'ai mis en application la plupart de ce que je voulais réussir à faire.

pyramide

Je voulais :
- Réduire au maximum les matères grasses, sans les supprimer totalement,
- Tenter l'expérience de ne pas manger de fruits (mon pécher mignon)
-
Continuer à ne pas manger de céréales, ni de féculents, ni de lait de vache.

J'ai presque tout réussi : matières grasses très réduites, je ne mange plus de céréales, j'ai pendant longtemps totalement supprimé tous les féculents dans mon alimentation, mais en ce moment je réintroduis les légumineuses, j'ai quasiment supprimé le lait animal sous toutes ses formes. Ne restent plus que les fruits  auxquels je ne sais pas vraiment résister. Je précise que pour le reste, je n'ai plus d'effort à faire, c'est devenu un mode de vie totalement normal.

2018. Je souhaite me lancer dans une nouvelle aventure.

J'ai lu de nombreux articles concernant le régime de Newcastle. Ça me titille fort. Je suis persuadée que je  pourrais en retirer d'importants bébéfices. Je ne souhaite pas me lancer seule dans cette aventure, je vais chercher à obtenir les conseils et le soutient  d'un  nutritionniste pour m'accompagner dans ce genre de démarche, qui n'est pas sans risques, surtout pour une mamie. En réalité, je n'envisage pas vraiment de suivre ce régime à la lettre. Je crois seulement que "qui peut le plus, peut le moins "   et que si je suis un tout petit peu les règles, je devrais en obtenir de grands bienfaits. Certes, il y a trois ans mon généraliste m'a affirmé que de toutes les façons, je ne pourrai jamais guérir. Force est de constater qu'il a raison. Je sais que je ne guérirai pas. Mais une rebelle comme moi ne baisse pas facilement les bras. Toute amélioration de mon état de santé serait une victoire, alors pourquoi ne pas essayer ?Résultat d’images pour obésité morbide

Je précise, que par ailleurs, il est reconnu que des patients qui subissent une chirurgie bariatrique obtiennent des résultats spectaculaires. Donc, pourquoi ne pas faire "comme si" j'avais subi une opération chirurgicale ?

J'ai pris suffisamment soin de moi même pour ne jamais atteindre l'obésité morbide. Donc je n'ai pas besoin de chirurgie bariatrique. Mais je désire bénéficier des mêmes résultats spectaculaires que les personnes opérées. Je serais frustrée de ne pas avoir accès moi aussi à ces excellents résultats après tous les efforts fournis pour gérer mon poids.

Dès que j'ai des réponses des médecins, je passse par ici pour faire le point sur ce qui a été décidé.

Posté par mamiline à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2018

Réveillon de la Saint-Sylvestre.

Résultat de recherche d'images pour "coupes de champagne"

 

 

Petite fête familiale, bien sympathique. De la joie, de la bonne humeur, un menu agréable. Tout va bien, non ? 

 

En fait, je me demande si tout va vraiment si bien que ça. En effet, lorsque je regarde autour de moi je ne vois que des personnes côte à côte, certes, mais isolées, enfermées dans leurs téléphones portables. J'ai déjà vu ça aux terrasses des cafés où boire un café avec un ami revient tout simplement à boire un téléphonecafé  chacun dans son propre univers, mentalement loin de ses amis. Dans les rues, dans les magasins, tous sont inféodés à leurs smartphones.

 

Je hais les smartphones, j'ai envie de hurler "Ouh ! ouh ! nous sommes ensemble, ce n'est pas souvent que nous pouvons vivre un moment comme celui-ci, ouh ouh, réveillez vous, il n'y a rien sur votre téléphone qui vaille la peine de rater ce moment"

Et de temps en temps il y en a un qui me dit "Tiens regarde". Je vois une vidéo dont je me contrefiche et je m'ennuie désespéreément devant ce spectacle désolant. Quelle barbe, jetez tout ça, vivez, riez, partagez vraiment. Et chacun de montrer le truc imparable, qu'il faut absolument avoir sur son appareil du diable. J'explique que je ne veux pas de cet objet inutile, que j'aif feffectivement un téléphone dont je ne me sers qu'en cas de besoin (c'est à dire environ une fois par an), et voilà qu'on veut à tout prix m'offrir le smartphone qui ne sert plus à personne parce qu'il a fallu changer d'appareil au moment où celui-ci était moins beau, plus gros, moins gros, que sais-je encore ? NON, je n'en veux surtout pas.

Posté par mamiline à 13:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 janvier 2018

Nutaison

Ma première pâte à tartiner maison.

 NUTAISON

La recette qui m'a été donnée se compose de :

- 200 grammes de chocolat à pâtisser au lait,

- 100 grammes de chocolat noir à pâtisser,

- 60 grammes de pralin,

- 400 grammes de lait concentré sucré,

- 30 grammes d'huile de noisette,

- 1 pincée de poivre noir.

 Pour tester j'ai préféré diviser les doses par 4 et remplacer le pralin par du chocolat à pâtisser pralinoise. Le résultat est très conforme à la recette industrielle, pour un produit qui contient peut-être moins de sucre mais assurément beaucoup moins d'huile et surtout pas d'huile hydrogénée.

Je crois que je préfèrerais cette pâte faite avec du lait concentré non sucré. En effet avec ces ingrédients on arrive à un produit qui contient 52.8 % de sucre. Affaire à suivre...

6 janvier 2018

Suite aux essais à base de lait concentré non sucré, et après réflexion,  je renonce à faire de la pâte à tartiner, fut-elle maison.

Dommage, l'idée est séduisante et gustativement la pâte est absolument délicieuse.

En effet, dans la recette ci-dessus on obtient 790 grammes de produit dont 400 grammes de lait concentré sucré. J'ai testé le lait concentré non sucré, c'est compliqué. On peut remplacer le lait par de la crème fraiche. Hélas, je cherche à éviter les grandes quantités de  sucre, et de matière grasse ; c'est mal parti. J'aimerais aussi éviter les produits laitiers, là encore, c'est mal engagé.

Bof, bof, bof, tout cela revient à utiliser des chocolats très sucrés et ce n'est pas ce que je souhaite. Faire des tartines de lait sucré ou de crème fraiche parfumés au chocolat et à la noisette ce n'est pas mon but. À tout prendre autant acheter du chocolat au lait ./ 

 

 PETIT TABLEAU COMPARATIF.

  Kcal/100 gr Sucres/100gr Lipides/100 gr   Poids Sucres Lipides TOTAL
                 
pralinoise 447 53 23   60 31,8 13,8 45,6
choc noir 543 47,6 35   200 95,2 70 165,2
choc lait 557 52,6 35   100 52,6 35 87,6
lait sucré 328 56 8   400 224 32 256
HUILE 900 0 100   30 0 30 30
lait non sucré 110,66 11,6 4         0
          790 403,6 180,8 584,4
                 
                 
NUTELLA 543,26 57,30% 31,60% 88,90%        
NUTAISON 442,18 51,09% 22,89% 73,97%        

Vu sous cet angle... dans la mesure où les composants des chocolats nous échappent , je trouve que c'est un peu se fatiguer pour ne rien trouver de bien.

 J'ai fait mon calcul de prix de revient pour un pot de 790 grammes, avec des ingrédients à prix modéré, il me revient à 4.38 €.

Posté par mamiline à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 décembre 2017

Dessert du Noël 2017

Ma bûche maison pour notre Noël 2017 : framboise chocolat blanc.

IMG_6478

Posté par mamiline à 21:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 décembre 2017

À l'approche des fêtes.

Cette année j'ai eu envie de revenir à nos anciennes traditions. Alors j'ai refait le sapin, que je n'avais plus fait depuis bien longtemps mais aussi et surtout ma crèche. Pour moi, Noël c'est avant tout la crèche. Nous avons trop tendance à oublier nos symboles religieux. Je suis persuadée que c'est vraiment une erreur.

 

crèche 2017

En effet, sans référence à la Nativité, à quoi correspond cette fête ? Sans critère religieux, je ne m'y retrouve plus, je ne comprends pas cette débauche de dépenses. Nativité ou non, j'ai beaucoup de difficulté à adhérer à ces bacchanales, mais au moins je sais ce que je fête.

Qu'est-ce que  cette fête païenne ?  Je serais ravie que l'on m'explique. Il y a bien longtemps j'ai demandé à des athées ce qu'était Noël pour eux. La réponse a été plus que confuse. Globalement on fêterait Noël parce qu'il n'y aurait pas de raison de ne pas fêter Noël, donc la Nativité. Ainsi Soit-il.

Par dessus le marché j'ai eu envie d'illuminer la maison, alors j'ai ressorti mes guirlandes lumineuses, en pensant à Mithra, qui était la divinité perse de la lumière. Au premier siècle avant J-C, on faisait une fête le 25 décembre, pour le solstice d’hiver,  naissance de Mithra, le soleil invaincu.

Je suis heureuse de vous présenter notre maison dans la froide nuit d'hiver.

IMG_6469

 

 

Posté par mamiline à 08:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

17 décembre 2017

Manger devrait être un plaisir ? Pas si sûr.

Vous avez-vu cette publicité : 

Elle m'agace, mais elle m'agace vous n'imaginez pas à quel point !

Pour moi, manger ne DEVRAIT pas être mélangé avec la notion de plaisir. Manger DOIT être un besoin. Vous saisissez la nuance ?

On ne mange pas parce que l'assiette est jolie, ni parce que l'odeur est trop tentante ni parce qu'on est addict à tel aliment. Non, manger devrait toujours correspondre à ce besoin que notre corps a et qui se manifeste  par une sensation de faim réelle. Dans nos sociétés normées nous sommes contraints de nous "restaurer" à des heures fixées non pas par nos besoins mais par les exigences de nos modes de vie. Notre estomac ne nous fait plus savoir que nous avons besoin de manger mais qu'il a l'habitude que nous mangions à cette heure précise qui nous est imposée. Dès lors il est bien difficile de faire la part des choses entre besoin et envie de manger.

Soit, c'est notre vie, il n'empêche que lorsque je vois des médias nous persuader que manger doit toujours être un plaisir, ça m'agace, mais ça m'agace.

 

Posté par mamiline à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 décembre 2017

Johnny

Avec son départ, j'ai fait un grand retour en arrière en recherchant sur internet des enregistrements de ses débuts.

Qui se souvient de ceci :

Que cette époque est loin de nous maintenant, que d'évolutions ! Je retrouve le son qui berçait nos enthousiasmes d'adolescents. 

Le son de mon teppaz qui me faisait tellement rêver. Qui se souvient de ce petit appareil ?

Sans titre 1

 

Je l'adorais, il est toujours dans mon grenier et j'y tiens à peu près autant qu'à la prunelle de mes yeux

En même temps j'ai lu quelque part qu'à cette époque Johnny commandait un "lait-fraise" au bar.  Ça semble fou, mais effectivement ces années là, lors de nos sorties entre teenagers nous buvions des laits-fraise, des laits-grenadine, du coca-cola, pepsy-cola ou shweppes. Je me souviens du plaisir que j'ai eu en transgressant ces habitudes lorsque j'ai osé commander une "japonnaise" à savoir un lait-fraise dans lequel on ajoutait un trait de kirsh.

Nostalgie.

Posté par mamiline à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]