Mamyveline's blog

Les publicités que vous voyez sur ce blog sont indépendantes de ma volonté. Si, tout comme moi, elles vous dérangent, naviguez avec  le module Adblock, vous ne devriez plus les voir.
Bonne lecture !

Posté par mamiline à 17:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 décembre 2019

Semaine avec boeuf et enfants du 2/12 AU 8/12.

Lundi

Steak Ratatouille

Mardi

 poisson, ananas poêlé/salade verte au thon et tomate

Mercredi

Saucisse plate ou andouilette auchoix   et riz basmati

Jeudi

 Pour cause de grève pizza ce midi et huitres ce soir.

Vendredi

1 sandwich jambon-mayo + un pain aux raisins / 2 œufs au plat + 1 kaki

Samedi

Journée végétarienne

Tomate farcie au tofu rosso et quinoa/potage express bouillon de légumes avec oignons tomates et gruyère râpé

Dimanche

Avocat, cuisse  de poulet et haricots verts plats, clémentine

Posté par mamiline à 16:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2019

Semaine25/11-01/12 sans enfants et si possible sans bœuf.

Lundi

Avocat, côte de porc et quinoa. À ce propos, je suis ravie de trouver du quinoa français, cultivé en Anjou. C'est une céréale que jadore mais que je rechignais vraiment à utiliser du fait qu'il venait de bout du monde. Autre avantage : le prix d'achat devient moins prohibitif du coup.

Mardi

poisson/poëlée de légumes verts - soupe "comme une soupe chinoise"

Mercredi

 Petit salé, nems de revettes, salade de tomates

Jeudi

calamars/choux de Bruxelles

Vendredi 

Journée végétale : Boulettes végétales et haricots plats

Samedi

Comme une brandade aux pommes de terre vitelote

Dimanche

Avocat, porc mariné et pâtes complètes au ketchup

Donc, pari tenu et réussi.

La semaine prochaine avec enfants, ce sera boeuf autorisé et une journée végétarienne.

Posté par mamiline à 07:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2019

Mon village à la campagne.

Sans titre 1

Quand j'étais enfant, je vivais dans un village. Les cloches sonnaient tous les quarts d'heure, jour et nuit, j'adorais les entendre même la nuit.

J'en ai déjà probablement déjà parlé ici ou là dans ce blog, les agriculteurs du village nous vendaient en direct leurs légumes, les oeufs, les poulets, les lapins, le beurre, et le lait qu'il fallait aller chercher chaque soir après la traite. Comment aurions nous pu nous plaindre de leurs bruits, de leurs odeurs ?

Le mercredi, jour de marché, les animaux de la ferme envahissaient le village, dès le matin de bonne heure dans un joyeux brouhaha, sans compter toute l'animation qui saisissait le village et qui faisait vivre les commerces.

Pire, il y avait un abattoir qui épisodiquement faisait le grand ménage. GRAND DIEU, la puanteur insoutenable envahissait tout le village. Je n'ai jamais connu qui que ce soit porter plainte. Non, chacun savait qu'il fallait attendre, que l'odeur se dissipait d'elle-même. De nos jours, il y a toujours des épandages malodorants dans les champs, il faut fermer les fenêtres et ramasser bien vite le linge qu'on a étendu dehors.

Il y a aussi l'école, quand un vieux retraité viendra-t-il se plaindre des jeux des enfant dans la cour de l'école ? Je n'ai aucun doute à ce sujet, le jour où les enfants dérangeront n'est pas si loin....

 

Posté par mamiline à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2019

Le syndrome du larbin.

Sans titre 1

Posté par mamiline à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


La semaine dans mon assiette sans bœuf, avec enfants.

NB : mes soirées sont simples la plupart du temps et sans viande animale : soupe ou salade. Peut-être qu'à l'avenir, sur une semaine ou deux je parlerai de mes repas du soir...

lundi

endives au jambon

mardi

 poisson/épinards

mercredi

CUISSE DE DINDE,   petits pois

jeudi

Repas de restes

vendredi

Boudin blanc / anannas poëlé

samedi

végétarisme  aubergine pizza

dimanche

cuisse de canard / patates douces

 

Posté par mamiline à 07:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 novembre 2019

Un peu d'actualités.

a 1

 

 

Ci-dessous, TF1 vu par un blogueur râleur...  http://ritondecannes.canalblog.com/archives/2019/11/14/37788586.html

RIEN A DIRE ! 

Si tu n'as rien à dire …..Ferme ta gueule !

Interventions pour ne rien dire.....

Sur un JT, celui du représentant de commerce, avec modération, on nous montre la neige tomber et une meneuse de revue, en poste devant un garage, chapeautée et emmitouflée, nous montre en direct que les chasses neige sont prêts à intervenir … ensuite nous partons à Venise ou une autre marionnette, les jambes dans l'eau jusqu'aux cuisses, nous indique que la mer est montée de plusieurs centimètres. Puis un autre comique enchaîne sur le sud-est où la tempête annoncée n'est pas au rendez vous, en étant presque déçu de voir la mer rester calme.......

Oui, il y a tellement de choses importantes que certains journaleux de contrefaçon, plus guignols que rédacteurs passent leur temps à déblatérer sur des faits divers totalement superfétatoires pour ne pas se risquer à des polémiques sur des sujets hautement plus préoccupants !

Un clin d’œil au 'mousquetaire des mots' pour lui faire remarquer les nouvelles qui sont communiquées à la majorité des français, qui semblent approuver, puisque le commentateur vedette est là, rivé sur ce siège, ou collé sur cette estrade depuis 1988, même Nagui n'était pas là, à raconter les mêmes mièvreries et dont mon premier post le lundi 3 décembre 2007 lui était consacré, une manière de m'exorciser..... déjà....

Si tu n'as rien à dire, si rien ne t’intéresse, viens voir le JT de TF1 tu vas t'éclater !

Effectivement ! Si tu ne veux rien savoir, rien comprendre, le JT de TF1 est formidable. Malheureusement il n'y a pas que TF1 dans cette configuration.....
Il serait bon aussi de décrypter les émissions de divertissement qui deviennent grivoises, macabres, ou libidineuses. C'est une débauche de béotisme et d'inculture que je qualifie votontiers de scandaleuse.

Posté par mamiline à 23:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 novembre 2019

Un "rougail" simplicissime.

Je vous présente ce plat auquel j'attribue le nom pompeux de rougail. En fait il s'agit d'un plat d'hiver basique et familial que je présente comme étant un rougail aux enfants pour attiser leur curiosité et partant de là, leur appétit. 

La recette au départ est celle de ce site :  https://cuisine.journaldesfemmes.fr/recette/1005673-saucisse-fumee-haricots-rouge
On pourra dire que  ce plat est tellement revisité, selon l'expression consacrée, qu'il n'y a trop rien de commun entre les deux plats. Je vous l'accorde bien volontiers. C'est d'ailleurs le but de ce partage. Il consiste essentiellemet à transformer un repas qui pourrait être triste et sans attrait enquelque chose de gustativement intéressant.
IMG_8102
Voici ma recette :
Ingrédients : pour 6 personnes
1 grosse boite de haricots  blancs sauce tomate
4 saucisses de votre choix, fumées ou non, de Toulouse, chipolatas, saucisses plates
1 oignon 
1 échalote 
400 cl de coulis de tomate
400 g de tomates pelées
curcuma,sel et poivre

PRÉPARATION :
Faites revenir vos saucisses coupées en rondelles jusqu'à obtenir une couleur dorée ; réservez. Dans le jus de cuisson, faites revenir l'oignon et l’échalote hachés grossièrement jusqu'à transparence puis ajoutez vos haricots, tomates pelées et coulis sans oublier d'ajouter du bouillon si nécessaire et les saucisses.
Assaisonnez avec le curcuma, poivre et sel et laissez mijoter au moins 30 min
Ce plat peut avantgeusement se préparer la veille, les saveurs vont se développer et se marier entre elles,et c'est alors que ce met sans intérêt devient LE fabuleux rougail saucisse de la famille.

Posté par mamiline à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 novembre 2019

Tarte de légumes d'été.

Recette de la tarte tomate, poivron et mozzarella d'après un idée de la Family Ross. (https://familyross-vlog.fr/recettessalees.html#raAJiVYU )

IMG_8101

Ingrédients :
- 1 pâte brisée
- 2 tomates
- 2 oignons moyens
- 3 poivrons
- 2 sachets de mozzarella
- Sel, poivre
- Herbes de provence/zaatar
 - tofu rosso si enfants (facultatif)

Préparation :
1) éplucher et émincer les oignons
2) les faires revenir dans un peu d'huile d'olive
3) laver et émincer les poivrons
4) les rajouter aux oignons et faire cuire 10 min à feu fort
5) saler, poivrer et ajouter les herbes de provence selon les goûts
6) verser la garniture sur le fond de pâte
7) découper la mozzarella en tranche, recouvrir l'ensemble de la tarte
8) découper les tomates en rondelles, les déposer en cercle sur la garniture  ainsi que le tofu rosso (facultatif)
9) saler, poivrer  herbes de provence
10) enfourner à 180°c pendant 35 minutes

Posté par mamiline à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2019

Semaine sans boeuf.

lundi :  poisson/chou romanesco

mardi :  tomates farcies au tofu rosso et chair à saucisses

mercredi : charcuteries, avocat, kaki/ mâche

jeudi : côte de porc/ananas rôti  

vendredi : Tarte tomate, poivron et mozzarella (Recette ICI)

samedi : rougail saucisse haricots  blancs sauce tomate   ( Recette  )

dimanche : invitation (couscous viandes d'agneau)

-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:

Photo de la tarte tomate, poivron et mozzarella sans pâte.

IMG_8101

 
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:
Photo du rougail saucisse haricots blancs sauce tomate hyper simplifié mais avec un goût de vrai plat cuisiné maison.
IMG_8102
-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:

Posté par mamiline à 07:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2019

Utilisation de ma carte fidélité.

Résultat de recherche d'images pour "CARTE FIDéLITé INTERMARCHé"

Je fais la plupart de mes achats au marché. Mais il y a énormément de choses qu'on ne trouve pas chez nos producteurs locaux comme le café, le poivre, le sel, en Normandie pas d'huile non plus....

Ces achats je suis bien obligée de les faire dans le commerce à moins de devenir locavore 100 %, ce qui n'est pas mon cas. De ce fait ma carte de fidélité s'incrémente de quelques euros par ci, par là. Je les laisse sur ma carte, et j'ai souvent la surprise de voir que son montant est, somme toute 😉, assez conséquent. J'ai donc un rituel.

Les remises acquises de janvier à juillet, je les utilise au moment où je reçois la famille en juillet,

Bonjour Juillet

et les remises acquises de aout à décembre, je les utilise au moment des fêtes de fin d'année pour anesthésier la douloureuse du plateau de fruits de mer. 

Bonjour Décembre

Et vous ? Utilisez-vous un petit stratagème pour dépenser ces remises différées ?

Posté par mamiline à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 novembre 2019

La petite blague du jour.

Une  vieille religieuse  qui vivait dans un couvent à côté d'un chantier de construction a remarqué le langage grossier des  travailleurs et a décidé de passer du  temps avec eux pour corriger leur façon de  parler.
    
Elle  a décidé qu'elle  prendrait son déjeuner assise avec les travailleurs pour parler avec eux.
   
Elle  mit son sandwich  dans un sac brun et marcha à l'endroit où les  hommes mangeaient.
  
Elle  s’approcha du groupe et  avec un grand sourire dit : 
"Eh,  les hommes, savez-vous qui est Jésus-Christ  ?"
  
Ils  secouèrent la tête et se  regardèrent l’un et l'autre d’une manière très confuse.
Un  des travailleurs   cria : «Y  a ti quéqu’un qui connaît Jésus-Christ?»
Un  des travailleurs de  l'acier demanda : «Pourquoi?» 

Le travailleur  répondit :
« Parce que sa  femme  est ici  avec son  casse-croûte !» 

Posté par mamiline à 08:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2019

Utilisation des restes.

Vendredi c'était petite réception famililale.

Evidemment le problème qui se pose toujours une fois lafête passée, est la gestion des restes. Samedi midi, nous avons fait un second repas identique à celui de vendredi. Une fois ces deux repas terminés, il faut bien reconnaître qu'il me reste une belle quantité de semoule puisque pour mon plat princpal j'avais préparé "du poulet à la marocaine" accompagné de semoule.

Sur le coup, je ne savais pas trop quoi faire de cette semoule. La congeler ? Je n'ai aucune idée de savoir comment elle va se comporter après décongélation. C'est le problème. Une fois j'avais tenté la congélation de la polenta, à ne surtout pas tester, une fois décongelée, elles est spongieuse, gorgée d'eau en quelque sorte. À l'évidence je n'ai pas envie de recommencer l'expérience. J'ai la tête vide, malgré tout je sais ce que j'aimerais et ce dont je ne veux absolument pas. Ce que je n'ai pas envie de faire c'est un plat cuisiné avec de la viande. Je fouine sur internetet je commence à trouver des idées, dont celle-ci : 

https://www.atelierdeschefs.fr/fr/recette/26194-semoule-aux-legumes-et-au-cumin.php

Ouiche, bof, j'ai cuisiné comme une malade vendredi, et je n'ai pas du tout envie de cuire encore des légumes, c'est comme ça, il y a des jours où on se cherche. Et tout à coup 

Sans titre 2

 

mais, c'est bien sûr ! comment n'y avais-je pas pensé plus vite ?
Dans mon réfrigérateur j'ai une ou deux petites tomates et un peu de poivron, un oiognon rouge et du persil dans le jardin. Vous voyez vers quoi je vais ? Mais oui, un taboulé, un délicieux taboulé devrais-je dire. C'est exactement ce dont j'ai besoin, un plat vite fait, et froid. Les légumes, l'oignon et le persil dans le robot manuel, deux ou trois tours de mannivelle, il ne reste plus qu'à assaisonner. C'est vraiment le genre de mets qui fait du bien après une journée trop riche.

Posté par mamiline à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2019

Référendum ADP par Natacha Polony.

Posté par mamiline à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2019

Recette à ne pas tenter.

J'avais repéré une recette qui m'avait immédiatement séduite, ici :
 https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/recettes/triangle-aux-poireaux-et-cancoillote 

 IMG_8100

Il s'agit d'une galette farcie "fondue de poireaux et cancoillote". J'avais décidé de la faire hier dans le cadre de ma "journée végétarienne".
Je me suis lancée, et de ce fait, j'ai donc réussi ma journée vertueuse (sans viandes animales).
Sinon, je n'ai franchement rien trouvé d'intéressant dans cette recette. Les 600 grammes de blancs de poireaux pour 4 galettes, c'est vraiment beaucoup trop, la moitié suffirait, et de ce fait, le goût y gagnerait probablement.

Comme dit ci-dessus,le goût n'y est pas. Je voulais tenter ces galettes pour une petite réunion de famille, je remercie le ciel d'avoir eu la bonne idée de la tester avant de me lancer. J'avais pourtant vraiment confiance.

Alors, si comme moi, cette recette vous attire : méfiance 🤪

Posté par mamiline à 08:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

06 novembre 2019

Soupe de potiron sans pomme de terre.

 

IMG_8098

 

Ingrédients (4 personnes)

  • 1 noisette de beurre
  • 2 tomates ( 150 gr )
  • 600 grammes de potiron 
  •  2 carottes
  • piment d'espelette
  • 1 cube de bouillon de volaille ou 1/2 litre de bouillon de légumes
  • 1 gros oignon
  • fromage rapé facultatif

IMG_8099

Préparation
1 : Nettoyer les légumes.
2 : Faire revenir doucement pendant 5 min. oignons et carottes.
3 : Ajouter le potiron en cubes, les tomates, +/- un 1/2 litre d'eau et le cube ou du bouillon de légumes.
4 : Cuire 25 minutes, mixer.
5 : Ajouter les pincées de piment d'espelette, et un peu d'eau si votre soupe vous semble trop épaisse.
6 : Mettez dessus du fromage rapé ou des croutons(facultatif)

Posté par mamiline à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 novembre 2019

Ma matinée dans ma cuisine.

Ce matin, je me suis lancée dans la "tambouille-infinie".

En effet j'avais de très grosses tomates que je voulais farcir dans le but de les congeler.

1) Je creuse six tomates, très charnues. Je ne veux pas gaspiller autant de chair. J'ai le cerveau qui commence à chauffer. En faire une sauce autour des farcies ? Non, ça ne me convient pas puisque ces tomates vont être stockées en vue d'une utilisation en période d'hiver. 

2) Je  veux une grosse quantité d'aromates pour obtenir une farce bien goûteuse. Alors j'y vais courageusement. J'épluche cinq gros oignons rouges, quatre grosses gousses d'ail, et un énorme bouquet de persil dont j'utilise les feuilles mais aussi les tiges. Une fois que je les ai émincés avec mon robot (manuel eh eh 😊 ), je vois que j'en ai une trop grosse quantité. Là aussi, il y a le problème d'utilisation du surplus.

3) Je mélange la quantité d'aromates que je juge nécessaire avec 400 grammes de boeuf haché, et 240 grammes de chair à saucisse. 

4) Je remplis le corps des tomates et force est de constater que j'ai trop de farce. 

Finalement, je n'ai pas tout utilisé, ni les aromates, ni la pulpe de tomates et pas non plus la totalité de la farce dont la quantité se révèle effectivement un peu trop importante.

Trop de farce, trop d'herbes aromatiques et de la pulpe à utiliser.

5) Avec la chair des tomates, je pourrais en faire une sauce à congeler, mais je vais plutôt y ajouter une tomate en perdition dans mon réfrigérateur, une courgette qui s'y ennuie ainsi qu'un poivron qui ne sait pas trop quoi faire non plus.
Je décide de faire une jolie ratatouille avec tout ça en n'oubliant pas d'y joindre les aromates que je n'avais pas utilisées pour la farce. J'ai tant de ratatouille au final, que j'en ai deux jolies portions. Première satisfaction.

6) Utilisation de la farce supplémentaire. Une cuillère à café bombée de farine et un oeuf additionnés à la préparation de base vont me permettre de confectionner six jolies boulettes de viande. Un peu de chapelure et hop à la poêle. Si je me sers de l'une de mes portions de ratatouille, j'ai un repas tout prêt.

NB : Pour huit grosses tomates farcies, il me faut :
- 400 grammes de boeuf haché,
- 240 grammes de chair à saucisse,
- 5 gros oignons,
- 4 gousses d'ail,
- un gros bouquet de persil dont j'utilise les feuilles et les tiges.

Posté par mamiline à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2019

Ma semaine dans mon assiette.

Cette semaine devait être une semaine avec boeuf et une journée végétarienne. 

Mes menus de la semaine.

lundi : côte de porc/ananas rôti

mardi :  poisson/pâtes complètes à la sauge

mercredi : charcuterie

jeudi : boudin blanc 

vendredi : poisson

samedi : steak/ratatouille

dimanche : tripes/frites

Je ne suis pas fière, mais je n'ai pas eu de journée végétarienne cette semane. De plus, il n'y a eu qu'une seule fois du poisson. Donc j'ai tout faux.

La semaine qui débute demain, devrait être une semaine sans boeuf avec une journée végétarienne.
Je me rends compte que l'exercice dans cette période d'adaptation sera trop difficile, je vais donc inverser mes semaines de manière à alléger mon engagement. Les semaines sans boeuf seront celles pendant lesquelles je n'aurais pas les enfants le mercredi. 
Je vais recevoir mes gaminous mercredi midi, et "la famille" vendredi midi.

Pour ma journée végétarienne j'ai repéré une recette qui devrait bien m'aider.

https://www.federationdesdiabetiques.org/diabete/recettes/triangle-aux-poireaux-et-cancoillote Note du 7 novembre 2019 : ne la faites pas !!!! j'ai testé, au mieux le goût est BOF.

À  faire jeudi, peut-être ?

Je dispose déjà des galettes et des poireaux. Ne me manque que la cancoillote. 

Posté par mamiline à 11:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 novembre 2019

En route vers le zéro-emballages.

Je vous propose cette petite vidéo d'une famille "presque zéro-déchets".

Concernant le nettoyant liquide/peaux d'agrumes je suis très réservée, pour moi le vinaigre et le citron c'est un peu deux fois la même chose. Par contre c'est une idée que je vais tester pour tenter de parfumer le vinaigre. Puisque lorsque je fais des jus de légumes nourissants, antidouleurs, j'ai des zestes d'agrumes que je jette. Quel dommage, n'est-ce pas ? Alors, à partir de maintenant,je vais mettre du vinaigre blanc dans un pot et j'ajouterai les zestes de citron ou de pamplemousse au fur et à mesure de ma consommation, afin d'obtenir un vinaigre blanc parfumé.  Affaire à suivre.

Chez mes petits commerçants, sans que ce soit un "zéro-emballages" j'utilise et je réutilise les emballages comme les petits sacs en papier des marchands de légumes, chez le pharmacien aussi d'ailleurs. Un même sac papier peut très bien me servir jusqu'à  5 ou 6 fois. Ils ne sont pas très résistants, et ils ont donc une durée de vie assez courte et finissent néanmoins dans la poubelle.

  Sans titre 3 Sans titre 3

Mes "gros" légumes comme artichauts, melons, choux, poireaux, c'est directement dans mon cabas. Ma boite à oeufs quand je me fournis à la ferme est toujours la même. Par contre quand je suis obligée d'acheter des oeufs emballés du commerce, je ne jette jamais l'emballage ; je le propose aux fermiers qui vont les utiliser pour leurs clients n'ayant pas apporté leur boite, ce qui rend service à tout le monde. À moi, d'abord, pour ne pas me sentir coupable d'acheter cette boite inutile, à l'agriculteur qui économise sur ses emballages, et au client qui se retouve grosjean comme devant sans son emballage quand il comprend qu'à la campagne...  sans tambour ni trompette, on est restés écolos.

Dans notre ferme laitière, chacun vient avec son propre contenant. Pour le lait, j'apporte des bouteilles en verre de 1 litre. Nous remplissons nous-mêmes notre récipient.
On peut aussi y acheter notre crème fraiche. Notre fermier utilise des pots à confiture, vous savez les jolis pots de la marque nationale de 25 centilitres.

Résultat de recherche d'images pour "confiture bonne maman"

J'arrive avec mon pot vide, et j'en prends un rempli, c'est comme une consigne gratuite. J'adore la vie à la campagne, là où les gens se font confiance (si ! ça existe encore).

Posté par mamiline à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2019

Nos services publics sont vraiment chouettes.

La Poste
Entreprise française
Résultat de recherche d'images pour "la poste"
La Poste est une entreprise française principalement en tant qu'opérateur de services postaux, banque, assurance, mais également dans une moindre mesure en tant qu'opérateur de téléphonie mobile, fournisseur de services numériques et de solutions commerce, commerce en ligne et collecte et vente de données. Wikipédia
Voilà, voilà.... la poste vient voir les personnes âgées chez elles moyennant finance, mais bien sûr. Est-ce sa véritable vocation tout ça ?
Si elle ne faisait que son boulot CORRECTEMENT, nous serions contents. Non, elle veut tout faire, mais en mal.
Cen'est pas la première fois que je râle après ce "service" public.
Hier je découvre l'état de l'eau du robinet qu'on nous vend comme étant la bonne solution étant donné que l'eau en bouteilles plastique, ça craint. Aujourd'hui, chez moi c'est la poste qui se distingue... en mal.
Résultat de recherche d'images pour "smiley maussade"
Un colis qui m'est destiné est parti de chez le fournisseur lundi.
Mercredi il devait m'être livré, manque de chance je n'étais pas à la maison.
Je vais suivre un véritable parcours du combattant.
Si je veux appeler le service de la poste au 3611, je dois m'acquitter de la modeste somme de trois euros en plus du coût de la communication... Je n'apprécie pas du tout le principe.
Le service " laposte.fr*modification-livraison" est.... en maintenance. C'est gai.
Résultat de recherche d'images pour "MAUSSADE"

Je me rends à la poste, mais non, le colis n'est pas là. Il est "au dépôt" ou "on" me conseille d'aller le chercher. J'y vais, mais non, le dépôt ne délivre pas les colis. Tiens donc, la postière n'est pas au courant ?
Le colis devait donc m'être remis ce matin à mon domicile. Je reste vigilante. Peine perdue mon colis n'est pas représenté. Je file donc à la poste. Et là... c'est magnifique.
Réponse de la postière
"ah ben je ne comprends pas, je devrais l'avoir mais je ne l'ai pas, vous êtes la troisième à réclamer, mais je ne peux rien pour vous, maintenant ce sera samedi !!!!"
Samedi, où ? Quand ? Comment ? Ah ! ça ! il ne faut pas trop en demander, n'est-ce pas ? Oui, je comprends, mais j'ai quand même payé pour un certain service qui n'est pas rendu.
Oh ! mais vous comprenez... vous payez, après... au mieux vous faites une réclamation qui va prendre un certain, et on verra si oui ou non vous serez indemnisée parce que pratiquement, nous on ne sait rien.
Bravo ! et Bonne journée.
Je précise que la postière n'est vraiment pas agréable ce qui me donne encore plus envie de manifester mon mécontentement.
À la réflexion, je me dis qu'à travailler dans de telles conditions sans doute que n'importe qui deviendrait maussade.
Résultat de recherche d'images pour "smiley maussade"

Posté par mamiline à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]