Les taxes anti-tabac.

Personnellement, je me contrefiche du prix des cigarettes. Je n'ai pas d'avis non plus sur l'impact que les hausses de prix peuvent, ou non, avoir sur la tabagisme.

Cependant, tout ce matraquage me met très en colère.

Les hausses de prix auraient pour but de lutter contre la consommation afin de diminuer les cancers dus au tabac. Soit. Pour autant que je sache, la feuille de tabac en elle-même n'est pas terriblement dangereuse. À contrario, ce qui l'est ce sont tous les additifs (http://mamiline.canalblog.com/archives/2011/05/14/21125906.html)

Alors comment peut-on expliquer que le premier travail de nos élus ne soit pas de les interdire ? Pour moi, c'est totalement incohérent. La première mesure, inévitablement efficace, est pourtant évidente. Il suffirait de supprimer toutes les substances toxiques potentiellement mortelles. Mais c'est sans doute trop simple et pas suffisamment rentable financièrement pour les caisses de notre si cher "Etat-Providence".

1

C'est fou de s'enfoncer éternellement dans les mêmes erreurs.