Mon coup de gueule du jour :
David, un homme jeune de notre entourage (40 ans) bourré de cholestérol vient de se faire poser un STENT.  Pour quelle raison ce stent lui a--t-il été posé ? Pour  grave excès de cholestérol.
Merci chips, Mac Do, Sodas, pâtes à tartiner et sucres industriels en tout genre.
Notre génération s'est faite piéger en croyant naïvement que nous vivions au pays des Bisounors et qu'il était impossible que les puissants de ce monde nous empoisonnent à petit feu.
Nous prenons conscience de nos erreurs et nous tirons sur toutes les sonnettes d'alarme que nous rencontrons au détour de nos expériences pour avertir les jeunes afin qu'ils ne ne tombent pas dans ces épouvantables fléaux alimentaires. Notre générfation a été empoisonnée à petit feu, nous avons nous-mêmes empoisonné nos enfants, mais s'ils ne réagissent pas , nos enfants s'empoisonnent à la vitesse Hyperloop, ce train du futur, qui vise les 1.220 km/h.
Messieurs les nutrionnistes, diététiciens, pharmaciens, médecins généralistes ou spécialistes quand allez-vous sortir de votre torpeur ? Quand allez-vous oser demander le retour des diplômes d'herboristes, quand allez-vous oser  vous associer à la parole des quelques raes individus qui nous crient que nous nous empisonnons ? Quand allez-vous exiger des études sérieuses et indépendantes qui nous permettront de connaître de manière indiscutable les biensfaits et les méfaits de nos aliments ?
Certes, comme on dit "la médecine fait de belles choses" ; c'est bien. Oui, mais... ce qu'il faut savoir c'est que le stent à son tour risque/va se boucher peu à peu.
Et nos petits enfants à quel âge vont-ils souffrir d'arthrose et de cholesgérol ? Alors oui, la médecine va aussi faire sur eux ces si belles choses que sont les prothèses de genoux, de hanches, d'épaules, les stents, les pontages. (Et je ne parle pas de toutes les vilaines maladies incurables pour lesquels les traitements sont si dangereux qu'ils nous tuent  plus vite que la maladie elle-même).
Oui, je suis en colère parce que ce jeune est la goutte de trop. Je vois nos quarantenaires, nos cinquanternaires souffir de troubles que mes parents ne connaissaient pas, ou alors tellement plus tardivement.
Comme on peut le voir à travers mon blog je tente à la mesure de mes moyens de montrer à nos petits une autre façon de vivre. J'entends souvent dire : Mais est-ce que tu ne te mêles pas de ce qui ne te concerne pas ? Ne crois-tu pas que tu empiètes sur le terrain des parents ?"
D'une  part, je suis très attentive à ne pas être en contradiction avec les parents, à n'être qu'une toute petite lampe allumée, car de toutes les façons je ne suis pas LA science et moi aussi je fais mes propres erreurs.
D'autre part, je considère que c'est un rôle qui nous est dévolu, à nous grand-parents, de dire "attention, prenez garde".
Pour ma part, il en est de l'alimetation comme de bien d'autres choses. De nos jours,il ne faut pas dire, il faut se taire, il ne faut pas déranger. Ma position est la suivante : il ne s'agit pas d'imposer quoi que ce soit à qui que ce soit, mais je me sens coupable si je ne dis pas " faites attention où vous mettez les pieds, maintenant vous ne pouvez pas dire que vous ne savez pas, à vous de décider ".

Image du Blog ageheureux.centerblog.net
Source : ageheureux.centerblog.net