Voici la mienne.

DSCF0016

Qu'y a-t-il là-dedans ? A quoi sert-elle ?

jouetsbJ'y mets toutes sortes d'objets qui sont susceptibles d'intéresser des enfants. Des objets publicitaires sans valeur et dont on ne sait que faire, des objets qui ont perdu leur utilité, des petites choses qui me sont plus ou moins données dans le genre "Tu le veux parce que sinon je le  mets à la poubelle".

jouetsb1

Quel intérêt y-a-t-il à conserver ces petites choses ?

jouetsaLorsque nous invitons des adultes avec enfants à la maison, il faut bien reconnaître que pour les petits, même un simple repas peut devenir une épreuve pour eux. J'ai donc imaginé cet objet extraordinaire qui fait zimm quand on l'ouvre, qui fait boum quand on y découvre son contenu.
Lorsque je le présente aux enfants, je leur dis :boie___musique
"Je te donne cette boite, elle contient des trésors avec lesquels tu peux jouer, et en repartant chez toi, tu pourras emmener celui qui te plait le plus, mais un seul parce qu'il faut partager avec les autres enfants qui viennent à la maison".
En règle général, ils y trouvent tellement leur bonheur qu'ils repartent avec deux objets.

ancien_jouetCe qui est magique dans cette boite c'est l'échange qui se crée entre les enfants et moi. Pas un enfant n'est attiré par le même objet, chacun y transporte son propre univers et donne bien souvent à sa trouvaille un intérêt très personnel et auquel aucun adulte n'aurait pensé. Toute la magie de ma boite aux trésors  réside là.

carnet_bleuJe me souviens de la petite Anaïs qui ne savait encore ni lire, ni écrire et qui a choisi à mon plus grand étonnement, dans ce petit bric à brac un tout petit carnet. Je lui ai demandé "Pourquoi as-tu choisi "ça" ?" et la réponse de la pitchounette m'a impressionnée autant qu'elle m'a fait rire :
"Ben, parce que c'est un petit chéquier". Elle devait avoir environ deux ans, guère plus la petiote !!!!

toupie

DSCF0015Quand les enfants sont un peu grands, j'aime leur offrir un cadeau d'assiette. Ici par exemple, des fils à scoubidous.

Des scoubidous, mais kèssedonque ?
Les jeunes découvrent  un objet inutile s'il en est, une activité ancienne et leurs parents retrouvent des souvenirs de leur jeunesse. Et hop c'est parti pour un moment de fabrication du scoubidou, guidé par  maman et/ou papa, le plus souvent.

J'envisage de me procurer du coton pour proposer les bracelets brésiliens dans les jours à venir,  voire de la laine pour faire un pompon, pourquoi pas ?